Parlons Coaching …

Sabrina Guérin – coach professionnelle en Gironde

Je vais avoir un petit retard…

L’autre jour dans le tram j’ai entendu un jeune homme qui passait un coup de fil : « Bonjour j’ai rendez-vous avec Monsieur X, pourriez-vous l’informer que je vais avoir un petit retard ? »…
Je me suis tout de suite dit que c’était une amorce géniale pour un article!
Rien d’extraordinaire dans cette phrase me direz-vous…

EN ETES-VOUS SI SUR?

Vous voulez savoir en quoi ça m’a interpelée ? Alors je vous répondrai par … une question :

Qu’est-ce qu’un petit retard exactement?

On me dit « 10 minutes » dans l’assistance ! Mais la Dame à ma droite répond « Oh non jusqu’à 15 minutes ça va ! »Et là le Monsieur à ma gauche de s’offusquer « Quoi 15 minutes ??! Olala quelle incorrection, 3-4 minutes c’est le grand maximum acceptable » Et voilà ! Nous n’avons pas tous la même notion du petit retard. Imaginons la suite de l’histoire : Jeune Homme arrive avec un« petit retard » de 12 minutes mais Monsieur X avec qui il a rendez-vous n’est autre que Monsieur De Gauche ! Celui-ci semble très agacé, forcément, puisque dans son cadre de référence Jeune Homme lui a manqué de respect. Il parle alors de manière très sèche. Jeune Homme, lui, trouve Monsieur X très impoli et se sent très agressé par son attitude. Le ton monte s’ensuit une violente dispute et… Oups excusez-moi je m’égare ! Recentrons nous sur le sujet…    LES TROUS DE COMMUNICATIONS Il existe une pléthore de trous de communication (c’est beau ce mot non ?) Ils passent parfois inaperçus mais peuvent aussi engendrer incompréhension, attentes non comblées, frustrations, déception, etc. voire conflits. En voici quelques exemples :

  • Il arrive très souvent en retard. Combien de fois par semaine ? A quelle heure arrive-t-il ? Ou avec combien de minutes ou d’heure de retard exactement ?   
  • Ce travail est indispensable En quoi est-il indispensable ? Que dois-je faire exactement ? Qui le demande ? En quoi est-ce indispensable ? Pour qui ? Pour quoi ? Que va-t-il arriver si ce n’est pas fait ?   
  • Il faut que ça change rapidement ! Qu’est-ce qui doit changer ? Qui le demande ? Dans quels délais ?

J’ai gardé mon petit préféré pour la fin : La boule de cristal. Qui n’a jamais interprété, une parole, un geste, un comportement ?

  • Il n’est pas venu, c’est qu’il ne m’apprécie pas Qui vous l’a dit ? Est-il possible qu’il y ait d’autres raisons pour qu’il ne soit pas venu ? Pouvez-vous imaginer qu’il ait eu un empêchement ?

On peut ajouter à tout cela les connotations que nous donnons à certains termes et qui dépendent, comme tous les exemples précédents, du contexte, des références culturelles, des expériences vécues, des croyances, des valeurs de chacun.

  • « Ma petite femme » selon les individus le terme sera affectueux, mignon, ou encore infantilisant, etc

J’ai choisi des exemples volontairement simples pour faciliter la compréhension.   A VOUS DE JOUER ! Observez pendant quelques jours votre manière de communiquer, ainsi que celle de vos interlocuteurs. Vous vous rendrez compte que nous avons tous souvent recours à ce genre d’imprécisions, d’interprétations qui portent plus ou moins à conséquence.

  • Pouvez-vous citer un exemple de flou que vous laissez souvent planer dans votre discours ?
  • Et votre interlocuteur ?
  • Avez-vous relevé les trous de communication présenst dans mon article ? (oui mais moi j’ai fait exprès…ou pas)
  • Et si je vous dis « Rouge », qu’est-ce que ça évoque pour vous ?

A vos commentaires…


Vous souhaitez aller plus loin : améliorer votre communication, vos relations, définir un objectif qui vous ressemble et l’atteindre en toute sécurité. Tentez l’aventure du coaching. Pour tout renseignement, contactez Sabrina Guérin au 06 49 84 27 22.

3 commentaires sur “Je vais avoir un petit retard…

  1. lydy
    21 avril 2014

    En voiture, je dis souvent  » je suis UN PEU perdue … » Ou  » je n’y arriverais JAMAIS » …
    Rouge ça m’évoque passion. Et rouge à lèvres !!😉
    Article très intéressant !

    • sabrinaguerin
      22 avril 2014

      Souvent? combien de fois exactement?😉 je te taquine! Et oui ce genre de généralisations se cachent partout!
      Concernant le rouge pour certains il évoque le sang ou encore le feu ce qui montre bien que chacun à son propre cadre de référence…
      Encore merci pour ce commentaire Lydy

  2. Cédrik
    2 mai 2014

    Bonjour Sabrina,

    Excellent article, comme toujours.

    Il est clair que nous nous faisons chacun la définition de nos propres mots ou expressions. Je prends l’exemple des citations. Selon notre vécu, ce que l’on ressent, la situation…, nous nous approprions ces phrases, qui pourtant, n’ont parfois rien à voir avec ce que voulait exprimer l’auteur (j’utilise cet exemple parce que je suis un fan de citations).

    Bien sur, on ne peut pas réellement parler de trous de communication, mais l’idée est là. Si nous n’avons pas toutes les informations, alors, nous les créons avec ce que nous connaissons déjà.

    Je remarque parfois, souvent des trous de communication dans mes échanges avec les autres. Qu’ils viennent de moi ou de mon interlocuteur. Quand il s’agit de moi et que je m’en aperçois, je fais ce que j’appelle « un complément d’information ».

    Et quand c’est mon interlocuteur, je lui demande « qu’est-ce que tu entends par là ? ». En soulignant que je pose cette question afin d’éviter une mauvaise interprétation de ma part. Et c’est très bien perçu. Cela montre l’intérêt que j’ai à notre échange et que j’écoute activement.

    Merci pour ton article, j’aime beaucoup.

    Cédrik.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 avril 2014 par dans Coaching, Développement personnel, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :